T1 Facebook Linkedin Twitter

Les résultats du 1er trimestre 2016 pour les grandes plateformes de réseaux sociaux varient de « très bon » à « toujours décevant »

La semaine dernière, 3 des principaux réseaux sociaux – Facebook, LinkedIn et Twitter – ont publié leurs résultats pour le premier trimestre 2016. Au-delà des informations financières, ces présentations sont toujours une source d’informations concernant les usages de ces plateformes par leurs membres, donc sur la manière dont elles peuvent être utilisées pour promouvoir la visibilité de son entreprise, de sa marque, de ses produits …

Facebook : toujours plus d’utilisateurs et de revenus

Resultats Facebook T1 2016

Avec un chiffre d’affaires de 5,382 milliards de dollars et un bénéfice de 1,54 milliards de dollars pour le 1er trimestre 2016, les résultats annoncés par Facebook ont surpassé les prévisions. L’aspect Mobile First ressort tout particulièrement de ces résultats :

  • 80% du CA de Facebook sont désormais générés sur mobile (contre 72% au T1 2015) ;
  • 989 millions d’utilisateurs se connectent chaque jour depuis un mobile ;
  • 894 millions d’utilisateurs se connectent exclusivement sur mobile…

Du côté du nombre d’utilisateurs, les indicateurs sont également positifs :

  • Le nombre d’utilisateurs actifs (visiteurs uniques mensuels) de Facebook atteint les 1,65 milliard tandis que le nombre d’utilisateurs quotidiens s’élève à 1,090 milliard.
  • Au niveau européen, le nombre d’utilisateurs actifs croît également pour atteindre 329 millions.
  • Pour les autres plateformes de la galaxie Facebook, le nombre d’utilisateurs actifs atteint respectivement 1 milliard pour WhatsApp, 900 millions pour Messenger et 400 Millions pour Instagram.

Ce qu’il faut retenir : Malgré certains signaux récents pouvant faire craindre une érosion de l’usage de Facebook, le réseau social constitue une plateforme incontournable pour développer la visibilité de son entreprise du fait de sa fréquentation considérable qui ne faiblit pas. Cependant, la mutation des usages vers une utilisation prépondérante via des équipements mobiles implique que les contenus de marques diffusés sur Facebook soient pensés pour intégrer cette dimension, c’est-à-dire qu’ils soient adaptés pour une visualisation rapide et facile sur des smartphones de taille variable, afin qu’ils aient une efficacité maximale.

LinkedIn : des pertes nuancées par une forte hausse du nombre d’inscrits et de l’engagement de ses membres

Résultats LinkedinT12016

Comme lors du trimestre précédent, LinkedIn a annoncé de nouvelles pertes qui s’élèvent à 45 millions de dollars sur ce début d’année (pour 861 millions de dollars de CA). Malgré tout, le réseau social professionnel leader a des raisons de se réjouir :

  • Le chiffre d’affaires est plus élevé que celui qui était anticipé par les analystes.
  • Le nombre d’inscrits (433 millions, + 19 % par rapport à T1 2015) et surtout le nombre de membres utilisateurs actifs du réseau* (106 millions dont 61 millions depuis mobile, 9 + % par rapport à T1 2015) repartent à la hausse après une stagnation fin 2015.
  • En corrélation, le nombre de pages profils vues bondit à 45 milliards pour le trimestre, traduisant ainsi un usage amplifié de la plateforme par ses membres. Pour Jeff Weiner (CEO de LinkedIn), la croissance de l’engagement sur la plateforme est en grande partie portée par l’application Mobile de LinkedIn.
  • Enfin, l’ensemble des 3 lignes de produits de LInkedIn (abonnement, solution marketing et solution recrutements) présente un CA en hausse.

Vous pouvez retrouver le détail de ces résultats sur une présentation publiée par LinkedIn sur sa plateforme Slideshare .

Ce qu’il faut retenir : Que l’on soit entrepreneur, commercial ou salarié en recherche d’évolution professionnelle, le bond du nombre d’utilisateurs actifs et du nombre de consultations de pages profil renforce encore l’intérêt de disposer d’un profil LinkedIn correctement optimisé pour mettre en valeur une offre professionnelle. Par ailleurs il est important d’avoir une activité régulière sur la plateforme, celle-ci conduisant les membres de votre réseau et leurs contacts à rendre visite à votre profil.

Twitter : toujours des pertes et croissance du nombre d’utilisateurs au point mort

résultat tw1

Au premier trimestre 2016 Twitter a enregistré de nouvelles pertes. Celles -ci se montent à 80 millions de dollars. Cependant derrière ce bilan négatif, certains indicateurs montrent une tendance à l’amélioration de la situation du réseau de microblogging :

  • Les pertes trimestrielles du T1 2016 ont été divisées par deux par rapport à celles enregistrées sur la même période en 2015.
  • Le chiffre d’affaires progresse de 36% par rapport à T1 2015 (malgré une faible progression du nombre d’utilisateurs) pour atteindre 595 millions de dollars.
  • Le nombre d’utilisateurs actifs mensuel de Twitter progresse quant à lui de 5 millions (après un recul au Q4 2016). Sur un an cette progression n’est que de 3 %, porté par l’international hors US.

résultat tw2

Ce qu’il faut retenir : Malgré l’arrivé de nombreuses nouvelles fonctionnalités et d’options telles que l’introduction d’un algorithme de filtrage au niveau du fil d’actualité, le remplacement des « favoris » par des « j’aime », une meilleure intégration de Périscope, Twitter rencontre toujours des difficultés pour générer des bénéfices et ne parvient pas véritablement à conquérir de nouveaux utilisateurs.

Il est possible que certaines nouveautés récentes finissent par attirer de nouveaux membres vers le réseau. Mais, actuellement, Twitter demeure toujours un réseau de « power user » (journalistes, professionnels du marketing et de la com, personnalités, influenceurs…). Si ces typologies sont dans vos cibles par rapport aux objectifs de communication de votre entreprise, il est important de vous positionner sur le réseau. Mais si vous cherchez avant tout de la visibilité directe auprès du grand public, Facebook sera sans doute mieux approprié (moyennant finances, bien évidemment).

Reste à connaître ce que seront les prochaines évolutions déployées par Twitter pour essayer d’améliorer sa rentabilité. Un indicateur pourrait être le changement de catégorie de l’application Twitter sur l’App Store qui est passé de « Réseaux Sociaux » à « Actualités » peu après la présentation des résultats trimestriels. Un recentrage sur l’info type « Breaking news » ?

Par Fabrice CALBOUR, Expert Réseaux Sociaux, E-réputation, Veille, Intelligence Economique – Fabiorama Conseils et Formations

Leave a Comment